La propreté

Pour habituer un chiot à devenir propre, il faut avant tout effectuer des sorties fréquentes et à heures régulières  avec lui (toutes les 3 heures à 2 mois y compris la nuit !).

  • Limiter l’espace
  • Déterminer l’endroit précis où se font les besoins
  • Sortir le chiot après les repas, le repos, le jeu
  • Mettre l’accent sur la récompense et non sur la punition
  • Fonctionner avec un horaire précis
  • Employer une nourriture de qualité
  • Ne pas sur alimenter ni sous-alimenter
  • Débuter l’entraînement dès son arrivée à la maison
  • S‘il y a manquement, surprendre le chiot sur le fait et l’amener à l’endroit où il doit faire ses besoins
  • Lui tremper le nez “dedans” n’est pas une solution surtout si la faute a été commise en votre absence. Le chien est incapable de se “souvenir”. Inutile donc de le gronder à retardement !
  • Ignorer les mictions de soumission (aucun rapport avec la propreté)
  • Ne pas exiger pas que l‘animal se retienne plus de 6 heures (tenir compte de l’âge)

En résumé

La propreté constitue souvent une source de stress pour le propriétaire. Le chiot maîtrise mal cette notion au départ, il lui faut du temps, ce qui veut dire qu’il vous faut être PATIENT !!
Les règles de base sont simples :

Soit le chiot a fait ses besoins hors de votre présence: il convient de ramasser SANS RIEN DIRE en dehors de la présence du chiot pour qu’il ne prenne pas cela pour un jeu.

Soit vous le voyez se mettre en position : vous pouvez l’emmener dehors et le féliciter chaleureusement s’il continue dehors. A chaque fois que votre chiot fera ses besoins dehors, félicitez-le.

Evitez si possible les journaux : le chiot va s’habituer à la texture du journal; et il faudra recommencer l’apprentissage quand vous voudrez l’habituer à faire ses besoins dehors.

Mais surtout PATIENCE, PATIENCE. Un chiot sera propre en moyenne vers 3-4-5 mois parfois plus. Ne brusquez jamais les choses.